Samedi : Nous quittons la villa et Lombok. On va sur l’île Lembongan.
Le cœur n’y est pas.
Pourtant, comment ne pas sourire devant les enfants qui sautent, plongent et font moult pirouettes dans l’océan depuis le ponton.
Ces enfants qui veulent tous prendre Cyrille et Faustine en photo.
Nous avons 4 heures de bateau – ça se passe bien – les enfants commencent à avoir le pied marin et Loric n’est plus malade.
A l’arrivée, le débarquement se fait comme sur les îles Gili : on saute dans l’eau.
On récupère nos sacs et un véhicule – camion aménagé pour touriste nous pose à notre homestay.
Nous ne ferons rien d’autre ce samedi.

Dimanche : Nos cœurs sont en France – néanmoins, nous chaussons nos tongs et nous partons au nord de l’île, en direction de la mangrove pour découvrir un peu l’île. Il pleut – les enfants râlent … on rentre après avoir déjeuner. Nous ne ferons rien d’autre.

Lundi : Nous étions venus sur cette île avec un objectif, et ce depuis que nous avons posé les pieds à Bali, nous voulions le faire (et même avant !) …. Alors, nous nous levons tôt et nous attendons le tour. En fait, il s’agit de notre hébergeur et du capitaine du bateau (que nous ne prendrons pas finalement). Ils ont chacun un scooter et hop – Cyrille et Loric montent avec le capitaine et Faustine et moi avec notre hébergeur. On a l’habitude de blaguer sur les transports – de dire, quand on voit un truc complétement farfelu passer : « c’est notre transport ». Il faut qu’on arrête …. Parce que c’est trop souvent le cas !
Bon, les enfants étaient hilares. Nous arrivons sur la plage, devant 2 bateaux. Les 2 capitaines se partagent les touristes et nous montons dans l’autre bateau. Les enfants ont des gilets de sauvetage et nous, des palmes. Et même si c’est pas la saison …. Nous allons rencontrer les raies manta.
Nous en verrons 2 et nous nagerons avec !! Cyrille est avec Faustine et Loric avec moi. Nous ne sommes pas réellement en pleine mer mais loin de la terre qui est une falaise abrupte. On ne lâche pas les enfants ! Les vagues sont hautes et les courants forts. Mais tout le monde a vu les raies ! Impressionnant !
Le tour se poursuit avec deux autres sites de snorkeling où les poissons viennent nous manger dans la main. Puis nous rentrons.
Nous louons des scooters et nous nous rendons à DreamBeach. Des vagues plus grandes que Loric déferlent sur la plage. Les enfants jouent avec les vagues, à sauter, courir …. Et comme à chaque location de scooter : il se met à pleuvoir. Ca ne nous arrête pas et nous continuons notre tour sud de l’île. Nous rencontrons un cortège – c’est un enterrement. C’est de circonstance. Nous nous arrêtons …. Le cortège (uniquement des hommes) est souriant – voir ils rient pour certains. Les enfants nous questionnent : pourquoi ne pleurent-ils pas ? alors que nous si ….
Nous allons jusqu’au pont cassé où nous ferons une pause.
Puis nous finissons le tour en passant par la mangrove.
Nous retournons à notre homestay où c’est les 11 ans de la fille du gérant. Ils nous offrent du gâteau. Et la soirée se passera à penser à nos proches et la famille en France ….

Mardi : Nous partons dans la mangrove en scooter le matin, pour faire du snorkeling. Nous voyons des oursins et des poissons multicolores. Nous rentrons pour rendre les motobikes en début d’après-midi.